Le WC broyeur : fonctionnement, avantages, inconvénients

Le WC broyeur : fonctionnement, avantages, inconvénients

Le WC broyeur : fonctionnement, avantages, inconvénients

Entendez-vous ce doux ronronnement qui s’échappe de votre salle de bains ? C’est le chant du broyeur WC ! S’il n’égale pas celui du rossignol, il est très pratique pour qui veut installer un sanitaire dans un petit espace.

Fonctionnement

Au premier abord, un WC équipé d’un broyeur ou « Sanibroyeur » ressemble à des toilettes traditionnelles. Pourtant, lorsque l’on déclenche la chasse d’eau, un ronflement se fait entendre : il s’agit du bruit d’un petit moteur électrique qui broie les déchets avant de les évacuer dans les canalisations. Pour pouvoir installer un broyeur WC, il est nécessaire disposer d’une arrivée d’eau, d’une prise électrique et d’un raccordement à l’évacuation. Où installer un broyeur WC ? Quels sont ses avantages ? Ses inconvénients ?

Les avantages

Ce fonctionnement se révèle particulièrement adapté aux espaces ne permettant pas l’installation de sanitaire traditionnels, comme c’est souvent le cas dans les logements anciens ne disposant pas de lieu d’aisance, et dont l’installation peut se révéler particulièrement couteuse et complexe, de quoi décourager bien des propriétaires ! Le broyeur WC est peu exigeant, il se contente d’une faible pente, s’adapte parfaitement à des réseaux d’évacuations dont le diamètre est inférieur à 100 mm (le diamètre minimum étant de 22 mm selon la loi en vigueur), et peut être installé loin du point d’évacuation des eaux usées. On peut même envisager de l’installer en sous-sol, en s’assurant qu’il sot muni d’un clapet anti-retour. Le clapet anti-retour est un dispositif installé sur une canalisation qui permet de contrôler le sens de circulation d’un liquide. En cas d’inversion du sens de circulation, le liquide est bloqué, vous évitant ainsi une mauvaise surprise. De plus, votre plombier de Toulouse peut facilement et rapidement l’installer.

Les inconvénients

Bien que fort pratique, le broyeur WC n’est pas exempt de certains défauts. Il fonctionne à l’électricité, il faut donc qu’il soit installé à proximité d’une prise. Naturellement, en cas de coupure de courant, il ne pourra pas fonctionner. Malgré les progrès réalisés par les fabricants ses dernières années, ce système s’avère également bruyant, il émet un ronflement sourd qui peut troubler les oreilles les plus délicates. C’est pour cette raison que la loi interdit l’installation de broyeur WC dans des constructions neuves ou qui peuvent bénéficier d’un sanitaire classique. Si vous installer votre broyeur WC dans une habitation collective, veillez à respecter les normes d’isolation phoniques en vigueur. Enfin, il très important de ne pas jeter autre chose que du papier hygiénique dans vos toilettes et de procéder à un détartrage régulier. Avant toute manipulation, pensez à bien débrancher l’appareil.

Les prix

Sans compter l’installation, le coût du broyeur WC est relativement modique. Pour un modèle avec broyeur intégré muni d’une électrovanne, comptez autour de 300 euros. Quant au broyeur indépendant, qui s’installe à l’arrière de la cuvette sur un WC traditionnel, il vaut enivrons 250 euros. En résumé, le WC broyeur est facile d’installation et adaptable à de nombreux espaces. On regrettera simplement son aspect bruyant et son besoin d’entretien régulier.