Les récupérateurs d’eau pour vos WC

Les récupérateurs d’eau pour vos WC

Les récupérateurs d’eau pour vos WC

Bien que ce soit d’usage, l’eau qui alimente votre wc ne requiert aucune qualité de potabilité. Nombreux sont les avantages et les possibilités pour faire des économies significatives. Une cuve de récupération peut par exemple se poser, voire se connecter, dans votre maison pour prendre soin d’acheminer l’eau sans entrer en contact avec les réseau d’eau potable de l’espace à distribuer.

 

L’INSTALLATION

Afin de satisfaire les besoins en eau lorsque le réservoir de stockage d’eau de pluie se retrouve vide, l’appoint en eau du système de distribution depuis le réseau qui la dessert est assuré par une structure de disconnexion par surverse totale installé de manière permanente. Ceci, en conformité à la norme NF EN 1717.

 

Les raccordements de récupérateurs d’eau pour vos toilettes se font toujours à proximité directe avec un point de soutirage d’eau de pluie et une plaque de signalisation indique la mention ‘eau non potable’ avec un pictogramme associé pour éviter toute confusion avec un autre réseau. Il est d’ailleurs impossible de mélanger ou croiser des raccordements d’eau de qualité différente dans une même pièce. Bonne nouvelle en revanche pour les caves, les sous-sols et pièces annexes de vos maisons, elles ne sont pas concernées. Les canalisations chargées de distribuer l’eau de pluie sont d’ailleurs repérées de façon explicite aux points d’entrée et de sortie de vannes des appareils aux passages de cloisons et murs pour un suivi clair et précis.

 

Les robinets d’eau de pluie sont verouillables pour un contrôle manuel aisé et une fiche de mise en service attestant de la conformité de l’installation avec les normes mises en place est établie par nos soins.

 

LE SUIVI

Les équipements de récupération d’eau de pluie doivent, comme tout système de votre habitation, être sujet à un entretient réguliers, surtout en ce qui concerne l’évacuation et la filtration. Nous vous conseillons de surveiller au moins tous les six mois la propreté des équipements de récupération et le bon fonctionnement du mécanisme de disconnexion. Un nettoyage des filtres et une vidange annuelle sont suffisants, ceci sous le regard officiel d’instances supérieures. Vous savez, la mairie par exemple. Ces installations sont en effet à déclarer, sous l’application de l’article R 2224-19-4 du Code, puisque l’usage de récupération d’eau de pluie pour les toilettes, même si il fait remonter une eau tombée, fini par se retrouver dans un réseau d’assainissement collectif. Une déclaration d’usage en mairie et un suivi sont ainsi impératifs.

DES ÉCONOMIES EN PLUS

Pour maximiser les économies d’eau, des réducteurs de débit sont installables sur n’importe quel sanitaire et appareil distribuant de l’eau chez vous. D’une manière générale, récupérer l’eau pour vos toilettes (et non pas de vos toilettes) réduira de moitié votre consommation d’eau quotidienne. Une constatation sur votre facture pourra sans doute le confirmer, nous pouvons déjà vous garantir une optimisation de l’alimentation et la distribution en eau qui sera appauvrie en calcaire
D’un intérêt écologique certain, l’installation de récupérateurs d’eau pour vos toilettes sera, pour les plus septiques, un pas vers l’économie de votre argent. Nos experts plombiers sont à votre service et disposition pour plus de renseignements ou toute intervention concernant vos sanitaires et améliorations techniques.