Lumière sur le chauffe-eau solaire

Lumière sur le chauffe-eau solaire

Lumière sur le chauffe-eau solaire

Aujourd’hui, il apparaît à tous de plus en plus important de préserver notre planète en nous tournant vers les énergies renouvelables. Le ballon d’eau chaude solaire est une bonne solution pour obtenir de l’eau chaude sanitaire à moindre coût, tout en préservent l’environnement. Votre plombier de Toulouse vous présente ce système non dénué d’avantage.

Comment fo12nctionne un chauffe-eau solaire ?

Des capteurs solaires installés sur le toit de votre habitation recueillent la chaleur du soleil dans un liquide qui est ensuite envoyé vers un ballon de stockage. Ce liquide transmet ses calories à l’eau chaude sanitaire de votre ballon par le biais d’un système d’échangeur thermique. Une fois tout l’eau chaude utilisée pour vos besoins quotidiens (vaisselle, douche, bains), le ballon se remplie d’eau froide du réseau qui sera ensuite réchauffée selon le même principe. Le liquide primaire refroidi, il est renvoyé vers les capteurs thermiques pour être réchauffé.

En cas d’aléas climatiques, il est conseillé d’équiper votre ballon d’eau chaude d’un système de secours : un serpentin relié à la chaudière ou une résistance électrique qui chauffera l’eau du ballon, vous assurant ainsi de l’eau chaude toute l’année, même en période moins ensoleillée.

Les différents types de chauffe-eaux solaires

Le chauffe-eau à éléments séparés

Le ballon de stockage est installé dans la maison et dissocié des panneaux solaires. La surface des capteurs doit être proportionnelle à vos besoins en eau chaude. Vos panneaux solaires fonctionneront grâce à un effet thermosiphon. Dès que la température sous les capteurs est plus élevée que celle de l’eau dans le ballon, une petite pompe peut s’avérer utile pour faire circuler le liquide.

Ce type de chauffe-eau est conseillé dans les régions froides soumises à des gelées, la séparation des deux circuits permet l’utilisation d’un antigel pour le fluide extérieur.

Le chauffe-eau solaire monobloc ou compact

Panneaux solaires et ballon utilisent des circuits distincts mais restent néanmoins solidaires. Les deux éléments sont placés à l’extérieur, sur un même châssis. Le ballon est placé en haut. L’eau froide arrive dans les capteurs. Une fois chauffée, elle devient moins dense que l’eau froide et s’élève donc vers le ballon, prête à être utilisée.

Ce système est le moins couteux et le plus facile à installer de tous. Il permet de chauffer l’eau en été et assurera le préchauffage à la saison froide. Il est plutôt conseillé pour les toits plats, car difficilement installable sur une toiture très pentue.

Le chauffe-eau capteur-stockeur

Le ballon d’eau chaude est lui-même pourvu de capteurs solaires qui reçoivent le rayonnement. Il s’installe facilement sur une toiture faiblement inclinée ou un toit-terrasse. Il est particulièrement adapté aux régions très ensoleillées.

Les prix

Sans tenir compte des aides financières et autres crédits d’impôt, l’installation d’un chauffe-eau solaire avec capteur posé sur la toiture revient en moyenne à 5500 euros hors taxes pour une famille de 4 personnes et à 6200 euros hors taxes pour un chauffe-eau solaire intégré à la toiture.