Comment fonctionne une fosse septique ?

Comment fonctionne une fosse septique ?

Comment fonctionne une fosse septique ?

Votre maison est équipée d’une fosse septique. Mais comment fonctionne ce mystérieux écosystème qui prend place sous vos pieds ? Quand la vidanger ? Comment la déboucher Que faire en cas de mauvaises odeurs ? Pas de panique ! Votre plombier de Toulouse est là pour vous éclairer !

L’assainissement autonome individuel des eaux usées

Il existe deux types de fosses : la fosse septique et la fosse toutes eaux. La fosse septique collecte uniquement les eaux usées des toilettes alors que la fosse toutes eaux collecte, comme son nom l’indique, toutes les eaux usées de la maison. Il est obligatoire de les évacuer sans polluer l’environnement (cours d’eau, nappe phréatique). Si l’assainissement des eaux collectif, ou tout à l’égout, est accessible sur le terrain où votre habitation est construite, elle doit y être raccordée, à la charge du propriétaire. Dans le cas contraire, vous devez disposer d’une fosse d’assainissement autonome individuel. Les fosses sont plus fréquentes à la campagne, où la dispersion de l’habitat rendrait difficile et couteuse la construction d’une station d’épuration. Environ 15 millions de ménages français vivent dans un logement équipé d’une fosse car non raccordé un à système d’assainissement collectif des eaux.

Fonctionnement de la fosse

La fosse septique reçoit uniquement l’eau des WC, la fosse toutes eaux, quant à elle, ne reçoit tous les effluents de la maison. Dans la fosse, les matières solides et le papier se dégradent en boues puis en gaz selon un processus de fermentation anaérobie basique qui comprend trois phases principales :

  • La sédimentation : les matières solides tombent au fond de la fosse sous l’effet de leur poids, formant une boue, tandis que les graisses, les huiles et tous les matériaux plus légers que l’eau remontent à la surface
  • La digestion : Les matières solides sont digérées par des bactéries anaérobies qui produisent ainsi eau et gaz. Une élévation de la température à lieu, ce qui favorise le processus
  • La stabilisation : des modifications biochimiques se produisent, entrainant la disparitions de certains micro-organismes pathogènes

La taille de la fosse est proportionnelle au nombre d’habitants de la maison.

Entretien

Il est important que la fosse soit bien ventilée afin de favoriser une fermentation saine. Il faut également s’assurer que les deux fonctions principales, l’arrivée des matières à l’entrée de la fosse, provoquant une hausse de son niveau, et la baisse des sorties, se déroulent sans encombre. Veillez à ne pas utiliser de produits désinfectant en trop grande quantité, ce qui nuirait au processus de dégradation bactérienne des déchets de la fosse. Il est important de vidanger la fosse dès que le niveau des boues dépasse 50 % de se hauteur. Si votre fosse dégage de mauvaise odeurs, ou pis, est sujette à des engorgements, c’est le signe que la digestion de s’effectue pas correctement. Vous pouvez alors stimuler la flore bactérienne de la fosse pas l’ajout d’un activateur biologique un fois par mois.